Défi 7: Manivelle de l’évacuation de Chaleur et de Sueur, de Sexe Bestial

Alors que les meilleurs athlètes du monde a passé la première partie de ce mois-ci à Londres, transpirer tout en exceling à leur sport, D. et je suis en sueur tout en exceling à un sport encore être introduit aux jeux Olympiques d’été.

Bien sûr, notre temps sexy se termine souvent par être légèrement en sueur affaire. Mais hier, c’était le genre de chaud à l’extérieur où les gens se sentent obligés de le mentionner dans chaque conversation. Donc, le temps que D. et je l’ai eu à sa place, nous étions déjà schvitzing. L’appartement a été chaleureux avec le CA, mais nous avons tourné un humidificateur à ajouter à la steaminess. Dans les 10 minutes, il était une forêt tropicale.

Nous avons démonté pour rien et a obtenu sur le lit. Nous avons commencé à faire et sécher humping (D. sur le dessus). Coincé entre une couette et une transpiration homme était belle et tout, mais j’ai vite besoin d’une pause de la peau-contact avec la peau (nous étions coller de la chaleur!).

Le sexe Oral à la rescousse! Pouvez-vous penser à une autre position sexuelle qui nécessite si peu avec la peau-contact avec la peau? Au début, j’ai failli ne pas aller vers le bas sur lui, car il était tellement trempés de sueur, mais je me suis rappelé que ce défi exige de nous d’être comme des animaux. Et je suis sûr que la dame des singes dans la jungle ne laissez pas un peu de sueur empêcher de descendre sur leur singe compagnon. (En fait, de faire d’autres animaux de pratiquer le sexe oral? Euh, désolé pour ce visuel.) J’ai fait de mon thang à D., en s’sweatier et sweatier. Ensuite, D. commencé à tirer ma tête, qui est le signal international pour "je suis venue, mais je veux avoir des relations sexuelles avec vous", seulement un peu moins connu que le signal international pour l’étouffement.

"C’est tellement paniqué à chaud", ai-je dit. "Permettez-moi de sortir sur le dessus." (Divulgation complète: C’était moi d’être un peu égoïste et ne voulant pas être le seul sur la couette et avec son corps en sueur au-dessus de moi encore une fois!).

Mais l’égoïsme de côté, une fois que je suis sur le dessus, j’ai attrapé un aperçu de moi-même dans le miroir pleine longueur à côté de son lit et le jour-euh! J’ai regardé sexy. Il a regardé sexy. Nous avons tous été brillante et lisse. Je n’avais jamais vu à quoi je ressemblais quand nous avions eu en sueur relations sexuelles dans le passé. Donc je n’ai jamais réalisé que ce n’était pas seulement de la température à chaud, c’est chaud-chaud.

Quelque chose à propos de me voir de cette façon, permettez-moi de sortir mes intérieure de l’animal. Alors que subrepticement voler des regards dans le miroir, j’ai jeté ma tête en arrière, en sueur à la crinière et à tous, mon dos arqué et la poussée de mes hanches vers son visage, la diffusion de mes genoux.

La position idéale pour D. de me stimuler manuellement. Dès qu’il a commencé, il serra son corps entier et m’a fait arrêter de bouger. Je l’ai fait, mais je suis restée avec mes jambes écartées et mes seins poussée vers l’avant, et puis j’ai commencé à bouger à nouveau, lentement au début. Mais ensuite, j’ai commencé à le faire plus sauvagement. Peu après que nous avons fini—pas tout à fait à l’unisson, mais assez proche. (D. réussi à garder frotter à moi même, alors qu’il était d’avoir son orgasme et m’amener à l’orgasme.)

Après avoir atteint le lit à côté de lui, il me regarda avec une expression sérieuse sur son visage. "S., vous êtes la seule pour moi," dit-il. "Je le pense vraiment."

Malgré l’absence d’Un/C, j’ai eu un petit coup de froid. Ce n’est pas que D. n’a jamais dit doux des trucs comme ça pour moi avant, mais il a dit d’une façon qui m’a fait lire en elle comme un fou. Peut-être que c’était juste le sexe qui parle, mais si D. et m’arriver d’avoir engagé cette semaine (donc ne se passe pas, par la voie), je suis totalement de donner du crédit à cette position de sexe bestial.

Pensez-vous que vous allez essayer, ce n’-A/C de sexe alors que le temps est encore chaud?

Laisser un commentaire