Voici Ce qui s’est Passé Quand j’ai Grandi Mes Cheveux d’Aisselle pour le Porno

J’ai 28 ans, et jusqu’à il y a quatre mois, je n’ai pas me permettre de pousser un coup de langue de corps de cheveux.

Quand mes cheveux ont commencé à venir autour de l’âge de 12 ans, j’ai immédiatement commencé à raser. Mes bras, mes jambes, mes bras, mon pubis. Je n’ai aucune idée de pourquoi — je le savais, dès l’âge que je n’avais aucun intérêt à montrer ou le maintien de tout poil qui n’était pas sur ma tête. Je me souviens de ma mère qui marche sur moi dans la salle de bain quand j’étais au début de mon adolescence et exigeant de savoir si j’allais me raser les poils pubiens "en raison du sexe." Même si j’étais déjà sexuellement actifs, j’étais sidéré, je ne pouvais pas imaginer pourquoi il y aurait un lien entre moins de poils pubiens et augmentation de l’activité sexuelle.

Au cours des 10 prochaines années, je suis sorti et j’ai dormi avec des hommes, des femmes, des hommes trans, trans et les femmes; la plupart d’entre eux avaient une importante quantité de poils sur le corps, et à moins que les cheveux a également été accompagnée par une évidente nonchalante approche en matière d’hygiène, je n’ai jamais l’esprit le moins du monde, mais je n’ai jamais trouvé érotique.

Tout cela a changé quand j’ai déménagé en Californie à partir de Baltimore et se sont impliqués dans l’industrie du porno. J’étais encore l’entretien de mes complètement rasée gloire, tout en enveloppant ma tête autour du fait que de nombreuses personnes que j’ai rencontré sur la Côte Ouest semblait embrasser et célébrer leur corps, les cheveux, quel que soit leur sexe. J’ai d’abord socialiser sexuellement progressive queer communautés, et ces communautés sont souvent défini, en partie, par des radicaux corps-positivité ainsi que d’une adhésion à l’égalité des sexes de la fluidité. Les plus impliqués que je suis dans ces communautés, plus de poils du corps et de l’aisselle admirateurs, j’ai été exposé.

J’ai remarqué l’étonnante sensation de mon aisselle cheveux dans le vent.

Par le biais de ma carrière dans le porno, j’ai rencontré pas mal d’artistes interprètes ou exécutants et des administrateurs qui avait barboté dans la production de poilu de contenu. Il y a toutes sortes de niches dans l’industrie du porno. Les gens ont très spécifiques fétiches pour des choses comme le popping ballons, péter, assis sur des gâteaux, et de la sueur des pieds. Fondamentalement, si vous pouvez l’imaginer, il n’y a organisé de l’offre et de la demande.

"Poilu" de contenu est l’un de ces prospère catégories de niche, et de nombreux sites, significative et durable des bénéfices d’un désir de voir les images de sexuellement-les femmes confiantes avec élevé des aisselles et les poils pubiens. Certains artistes ont été poilu 24/7 et fait la majorité de leurs revenus de capitaliser sur elle. D’autres artistes sont allés à nu afin de travailler pour les plus grandes sociétés, et à l’occasion, faire croître leurs cheveux au cours de l’auto-imposées de discordances et de tirer poilu contenu ensuite. Depuis ma préférence personnelle a toujours été pour un minimum de poils sur le corps, j’ai eu tous, mais exclu de travail dans la chatte poilue de niche. Mais après quelques années en Californie, mes sentiments ont ramolli et évolué. Comme mon emploi du temps personnel s’est emballé cette année que je me suis retrouvé à esquiver mon rasage la responsabilité de l’épuisement, j’ai pensé qu’il pourrait être un moment opportun pour enfin percer dans porno poilu.

Quand j’ai finalement commencer la culture de mes aisselles et le pubis, afin d’effectuer, je ne savais pas à quoi m’attendre. Mes partenaires d’amour, de haine ou de, ou de l’apathie? Voudrais-je exprimer mon sexe différemment, peut-être me trouver à se sentir un peu moins féminin et un peu plus masculin? Aurait les cheveux démangeaisons, chatouiller, ou en être autrement irritant?

Nikki Argent/Méchant Naturel

Heureusement, avant j’avais les cheveux assez long pour photographier des scènes, j’ai eu la chance de le prendre pour un vrai test drive. Mais les résultats ont été mitigés. La première chose que j’ai remarqué, c’est la manière dont les cheveux ont grandi dans. Pour une raison que je m’attendais à la fois mes aisselles et les poils pubiens d’être grossier et bouclés, mais au lieu de cela, il a grandi dans le doux et droite. La deuxième chose que j’ai remarqué, c’est l’incroyable sensation de mon aisselle cheveux dans le vent. Chaque fois que je jetterais un débardeur sur et en tête dans le monde, un jeu d’enfant serait inévitablement "volants" mes cheveux d’aisselle. Il se sentait presque comme si j’avais des insectes rampant autour de là-bas, et je dois me forcer à résister pour ne pas être surpris. Je n’ai pas l’esprit la façon dont mon corps cheveux regardé — j’ai même pris goût à ma nouvelle bush! — mais la combinaison de l’imprévisible, cheveux d’aisselle de la sensation et de la nécessité à la fois la douche et appliquer déodorant beaucoup plus régulièrement, j’ai été vite en anticipant le rasage c’est après mon porno pousses.

A ma grande joie, mes partenaires ont été de grands fans de la décision de cultiver mes aisselles et les poils pubiens. Souvent, ils ont dit à quel point ils ont aimé mon "corps naturel d’odeur" — une odeur que j’avais soigneusement masqués par la lourde anti-transpirant et à cologne dans le passé. Ils prennent parfois de longues bouffées de moi quand je suis arrivé à la maison de la salle de gym, ou j’avais trouver en attente dans mes aisselles comme nous l’avons caressé avant d’aller au lit. Je me suis trouvé confronté à un doux, bref l’embarras le premier temps de chaque partenaire a pris mes sous-vêtements hors d’exposer mes bush, mais pas une seule personne en pause. L’un des partenaires était si étourdi qu’il ne pouvait pas avoir des relations sexuelles avec moi sans d’abord passer un généreux de temps en allant vers le bas sur moi, ce qui, franchement, m’allait très bien.

J’ai même eu un branchement ou deux avec des partenaires qui, après avoir d’abord demander la permission, plongé dans mes aisselles comme un bac à eau en période de sécheresse, les lécher, les embrasser, et de sucer. Je ne suis pas chatouilleux, donc heureusement que ce n’était pas un problème, et je n’avais pas repoussé … mais je n’avais pas tourné sur elle. Au lieu de cela, j’avais l’accent sur le degré de chaleur de mon partenaire était et comment beaucoup de plaisir qu’ils obtenaient de donner mes aisselles attention. En les regardant obtenir allumé finirait par m’allumer, puis les activités de transition vers quelque chose de bien, bien, chaude. Aisselles oublié!

Quand la touche est pressée à divulguer la raison pour laquelle ils ont été transformés par les poils du corps, le corps naturel parfums, les aisselles, etc, mes partenaires m’a donné un assortiment de réponses.

"Les aisselles sont considérés comme malodorante dans une mauvaise voie; un peu hygiénique de la zone du corps à être maintenu de manière obsessionnelle et alors ignorée", a souligné l’un de mes amants, "il suffit de regarder le marketing et les stratégies de marque de déodorant entreprises, comment il y a cette préoccupation d’être parfaitement entretenus, sans parfum et lisse. Rien d’autre n’est pas considéré traditionnellement attrayant ou souhaitable ou érogènes. Cette honte que nous éprouvons, ceux d’entre nous qui embrasse les cheveux et l’odeur est principalement le résultat de cette stérile approche du corps."

Mais mon nouveau travail venture de contester cette notion complètement. Travailler avec Nikki Argent, réalisateur, producteur et fondateur de la pro-cheveux site web NaughtyNatural.com (NN), j’ai enfin mis mes cheveux à travailler. J’ai été surpris d’apprendre combien il était difficile d’obtenir poilue porno les réservations, peut-être à cause de ma réputation et de l’expérience de l’industrie: j’ai un autre regard et le porno poilu de niche ont tendance à privilégier le "tout naturel" de l’esthétique. Ce qui signifie que vous ne trouverez pas un tas de faux seins, tatouages, piercings, ou anormalement de couleur de cheveux au cours de vos recherches sur Internet.

J’ai juste couru autour de différents domaines de la série se masturber cependant je voulais.

La plupart des poilus porno des scènes de l’utilisation d’un doux, le "très" esthétique. Les femmes sont souvent présentées comme l’un des rares, insaisissable espèce de créature des forêts que la caméra est juste arrivé de tomber sur. Les scènes sont tournés à l’extérieur chaque fois que possible, et les modèles sont encouragés à porter des couleurs claires et ruisselantes. J’ai été chargé de présenter comme sage, heureux, ou dans les affres de mon propre extase, si pas tous les ci-dessus simultanément. Ma scène est une scène en solo (poilu porno scènes sont généralement en solo, par opposition à un partenariat scènes), ce qui signifie que j’ai juste couru autour de différents domaines de la série se masturber cependant je voulais. Il était très détendu, décontracté, confortable pour passer ma journée, cheveux d’aisselle de la brise et de tous.

Amusant comme il était, il semble que mon poilu jours ont été vouées à l’échec depuis le début. Dans un peu ironie du sort, peu de temps après le tournage de cette scène, j’ai subi de graves brûlures chimiques dans mes aisselles de persistance de l’utilisation d’anti-transpirant. J’ai été obligé de me raser les poils des aisselles pour guérir les brûlures, avant j’étais en mesure d’obtenir tout complément poilue porno pousses sous ma ceinture. Mais cela signifiait que, si je n’étais plus le tournage de porno poilu, j’étais à un carrefour quand il est venu sur le sort de mes poils pubiens. Fallait-il rester ou faut-il aller? J’ai décidé ni de, et a gardé une garnis de bush à la place. Après tout, mes partenaires et je suis très contente! Je me retrouve souvent à admirer dans le miroir, ou en caressant distraitement mes doigts à travers elle et en tirant sur elle quand je suis seul.

Il a fallu un long moment, mais j’ai arrêté de le remarquer et d’être auto-conscience de mon propre corps naturel de l’odeur et l’apparence. Mes partenaires de réactions positives à mes poils du corps, combinés avec l’approbation enthousiaste de beaucoup de mes fans et de clients m’a donné une confiance nouvelle et ludique autour de mon corps que je suis à jamais reconnaissant. Et puis, si l’envie déjà frappe encore, les cheveux repoussent.

Laisser un commentaire